Nos Formations

FORMATION Formateur

Former à distance, créer des expériences apprenantes impactantes

FORMATION MANAGER

Manager, susciter l’engagement de vos collaborateurs à distance

travail hybride

Travail hybride : où en sont les entreprises en 2023 ?

mars 22, 2023


L’essor du télétravail puis du travail hybride a bouleversé le quotidien des entreprises. Rendu obligatoire en France en octobre 2020 pour faire face à la crise sanitaire, le travail à distance a permis aux organisations de maintenir leur activité dans un contexte économique particulièrement tendu.

Depuis, la situation est revenue à la normale et la législation s’est assouplie. Mais le travail à distance continue à être plébiscité par les entreprises et les collaborateurs, sous une forme hybride. À la différence du télétravail qui s’effectue en 100% distanciel, le travail hybride propose en effet un rythme qui alterne des journées de présence au bureau et de travail à distance.

Plus de deux ans après le début de la crise sanitaire, où en est l’adoption du travail hybride en France aujourd’hui ?

Les chiffres clés fin 2022 

Chaque année, le Baromètre Télétravail publié par Malakoff Humanis dresse l’état des lieux du travail à distance en France. D’après cette étude, 38% des salariés du secteur privé travaillaient depuis leur domicile au moins une fois par semaine à la fin de l’année 2021, un chiffre en progression de 8 points par rapport à 2019. Cette tendance s’est confirmé en 2022 et sur les premiers mois de l’année 2023 la progression ralenti sensiblement. Le travail hybride reste donc en croissance dans l’Hexagone.

En moyenne, les salariés hybrides sont présents au bureau 3 jours par semaine et travaillent à distance 2 jours par semaine. Le travail hybride est un choix pour 68% des collaborateurs qui le pratiquent. En France, près de la moitié des travailleurs hybrides sont tentés par un télétravail longue distance, depuis une autre région ou un autre pays.

D’un point de vue pratique, 61% d’entre eux disposent d’un aménagement spécifique à leur domicile.

travail hybride à domicile

La perception du travail hybride en France

Les travailleurs hybrides sont en grande majorité satisfaits par cette nouvelle organisation de leur vie professionnelle. 86% d’entre eux déclarent ainsi apprécier leurs nouvelles conditions de travail. 

Plusieurs aspects du travail hybride séduisent en effet les salariés. D’abord, 86% se déclarent attirés par la flexibilité du mode hybride. Cela implique la possibilité de travailler depuis n’importe quel lieu en dehors du bureau ou encore de bénéficier d’une certaine souplesse sur les horaires. 

Ensuite, 85% estiment que le travail hybride diminue leur fatigue physique, notamment grâce à la réduction des trajets domicile – bureau. Il en découle une amélioration du bien-être de 82% des travailleurs hybrides. Enfin, 80% des collaborateurs se sentent plus productifs en adoptant ce rythme de travail.

Très bien perçu par les salariés, le travail hybride est devenu une véritable exigence. 35% des salariés envisageraient de quitter leur entreprise s’ils devaient y travailler en présentiel à temps plein. En septembre 2021 déjà, 75% des cadres déclaraient vouloir travailler à distance au moins une journée par semaine. L’année 2022 a été celle d’une nouvelle prise de conscience : la flexibilité offerte par le modèle hybride attire les talents et améliore la marque employeur.

Les entreprises, quant à elles, sont bien conscientes que le travail hybride est là pour durer. 63% des employeurs estiment que le mode hybride va continuer à se développer en France, et 84% se disent prêts à le déployer ou à le conserver au sein de leur entreprise. Par ailleurs, 58% des dirigeants se déclarent prêts à faciliter le télétravail longue distance.

Les défis du travail hybride

Les entreprises qui adoptent un mode de travail hybride sont confrontées à plusieurs défis. D’abord, elles doivent équiper correctement l’ensemble des collaborateurs pour leur permettre de travailler à distance dans de bonnes conditions. Cela induit de mettre à disposition des PC portables, smartphones ou des tablettes en excellent état de fonctionnement pour que chaque collaborateur puisse travailler depuis n’importe quel lieu. Beaucoup d’entreprises hybrides offrent également leur aide pour l’aménagement d’un poste de travail : prêt d’un deuxième écran, achat d’une chaise de bureau de qualité…

En plus de ces investissements matériels, le travail hybride demande également de s’outiller pour permettre aux salariés de collaborer facilement à distance. Cela implique de choisir une solution de visioconférence, de stockage et partage de fichiers dans le cloud ou encore de brainstorming en ligne. Les solutions choisies doivent être conformes à la RGPD et assurer la cybersécurité des données. Retrouvez notre article sur 6 solutions françaises pour piloter vos équipes à distance.

La formation des collaborateurs au travail hybride est un donc un enjeu très important. Ils doivent à la fois maîtriser les appareils qui sont mis à leur disposition et les solutions de collaboration en ligne. D’autre part, il est essentiel de les former aux bonnes pratiques de collaboration à distance et à la bonne hygiène de cybersécurité.

Le management doit lui aussi s’adapter à cette nouvelle organisation du travail. Le pilotage et l’animation des équipes doivent être repensés. Il convient par exemple d’instaurer des rituels d’équipe à distance, de cultiver la communication et le partage des informations, ou encore d’attribuer aux collaborateurs hybrides des objectifs à la fois tangibles, mesurables et atteignables.

Un autre défi consiste à prolonger la culture d’entreprise dans un contexte de travail hybride. Puisque la distance ne doit pas amenuiser le sentiment d’appartenance à l’entreprise, plusieurs actions peuvent être mises en place. Organisation de temps informels en visioconférence, valorisation des succès individuels dans un espace accessible à tous les collaborateurs, présentation à distance des nouveaux arrivants…

Enfin, le bien-être des collaborateurs est un autre enjeu central du travail hybride. Afin de ne pas installer un sentiment d’isolement, il est nécessaire de mettre en place une culture du feedback, de prévoir régulièrement des points individuels que ce soit au bureau ou en visio, ou encore de ne pas contacter les collaborateurs en dehors de leurs heures de travail pour préserver leur espace personnel.

Le travail hybride est donc un phénomène en pleine croissance en France, qui continuera de se développer en 2023 malgré la fin du télétravail obligatoire. Il séduit aussi bien les entreprises que les salariés, pour qui le travail hybride est devenu une réelle exigence. Aujourd’hui ne pas proposer de journées de télétravail peut faire fuir les talents, et réduire la productivité et l’engagement des collaborateurs. Le travail hybride demande toutefois de repenser en profondeur leur manière de travailler individuellement et collectivement.

Des formations pour s’adapter aux enjeux de l’hybridation du travail…

Formateur, professionnalisez vos pratiques digitales.

Manager, devenez expert du management à l’ère digitale.

“Notre métier : permettre à chacun de s’accomplir dans un monde connecté.”

Plus de 20 ans d’expérience dans le management et l’innovation formation nous ont permis d’éprouver les solutions aux nombreuses problématiques que vous rencontrez au quotidien.

Téléphone

06 82 93 31 54 (8h/18h)

Email

contact@getalearn.com

Adresse

83550, Vidauban France


getalearn

getalearn est un organisme de formation certifié Qualiopi, spécialisé dans le conseil et la conception en digital learning.

Guillaume Guichard & Géraldine Dufresne accompagnent la transition digitale des organismes de formation, des formateurs et des managers.